Audiotour

AudiotourSur les veines des Pouilles

2 Tour-Stationen

  1. Audio-Tour Zusammenfassung
  2. Audio-Tour Zusammenfassung

    L’aqueduc des Pouilles en vélo: la piste cyclable de l’eau

    Parcourir ces sentiers, qui sont parmi les plus belles «voies vertes» d'Europe, est comme traverser le cœur de pierre de la Valle d'Itria en profitant du paysage à partir d'une position très privilégiée: celle que mérite le voyageur responsable, à la recherche d’émotions uniques et authentiques.

    À pieds, en faisant du trekking, en vélo ou bien à cheval, avec des formes de mobilité douce, il est en effet possible de se déplacer jusqu'au frondes des chênes et rouvres, sur les pinacles des trulli, au-dessus des écuries, des citernes, des puits, des jardins, des terrasses, sur le réseau des tratturi, bordé par les murs en pierre sèche.

    Doucement. À la découverte des Pouilles, loin des flux touristiques de masse, encore authentique et chargée d'éléments essentiels de la culture rurale.

    Certaines rues qui couvrent les puissants tuyaux d'eau – les historiques «veines» des Pouilles – sont en effet utilisables pour se promener à pieds ou en vélo, grâce à un projet financé par la Région des Pouilles et réalisé par l'entreprise «Acquedotto Pugliese».

    Nous parlons de la première partie équipée de la piste cyclable de l'eau, le plus célèbre couloir de l'eau italien. Il est la variante des Pouilles de la «Ciclovia degli Appennini» , l'itinéraire national numéro 11 du réseau cyclable proposée par l'association Bicitalia, est la deuxième piste cyclable européenne construite sur un acqueduc.

    Environ 11 km de parcours plat et sans difficultés qui ont un but très spécial: transformer la «route de l'eau» dans l'un des plus beaux et fascinants parcours cyclo-touristique d'Europe qui, après l’achèvement du projet, devraient relier dans les Pouilles la ville de Locorotondo à celle de Grottaglie.

    La piste cyclable représente en effet seulement la première partie d'un plus grand système qui compte plus de 250 km, localisé dans le cadre du projet CYRONMED: les itinéraires pour un réseau cyclable de la Méditerranée.

    L'itinéraire cyclable actuellement accessible commence à la Contrada Figazzano, sur «la via dei trulli», dans le cœur de la Valle d'Itria où se trouvent la station de pompage de l'eau et une nouvelle aire de stationnement qui rend aux cyclo-touristes tous les services de base et qui est le siège du GAL, le groupe d'action local.

    À travers un itinéraire linéaire qui alterne montées, descentes et zones plates, qui est joignable depuis et vers les principaux centres urbains de la vallée, il est possible d'arriver jusqu'à l’intersection avec la route nationale qui relie Martina Franca à Ceglie Messapica, dans la province de Brindisi. Cela est possible grâce à la réalisation d'un large sentier en blocaille pressée qui passe sur la pente des cinq pont-canaux.

    Les «pont-canaux» sont des œuvres historiques de génie hydraulique qui permettent de surmonter les dépressions du sol et de garantir une pente adéquate au flux d'eau. Aujourd'hui ils offrent aussi aux touristes une position privilégiée à partir de la quelle ils peuvent admirer un paysage encore authentique et transformé d'une manière durable par les hommes qui y habitent encore aujourd'hui.

    Ou bien arrêtez-vous un moment pour écouter l'ancienne histoire de son principal patrimoine culturel.

    Qui vous la raconte, ce n'est pas celui qui a voyagé en direction des Pouilles en rêvant de vacances en Italie, mais plutôt celui qui a cherché la paix, une maison et un permis de séjour.

    Pédaler sur les rues de l'eau et sur les témoignages des civilisations que l'eau traverse, pour répondre à un besoin fondamental, est pour nous aussi bien un parcours révélateur de l'expédient narratif d'une histoire qui aura comme personnages principaux personnes, contrade, fermes, trulli, murs en pierre sèche, jazzi, cultures, produits, flore et faune typiques du maquis méditerranéen.

    Ainsi que de conseils pour visiter le territoire de manière responsable et pour entrer en contact avec la communauté rurale qui l'a hérité. Pour vivre une expérience immersive. Sur les veines des Pouilles.

    PROJET D'INTÉGRATION SOCIALE ET DE DÉVELOPPEMENT DE LA RÉGION PAR LE SYSTÈME DE PROTECTION DES DEMANDEURS D'ASILE ET DES RÉFUGIÉS DE MARTINA FRANCA.

    Librement inspiré du recit de V. Stagnani, dans "Puglia hors route", Bari, 2009.

  3. 1 Les jardins de Pomona
  4. 2 L’aqueduc des Pouilles
  5. 3 La piste cyclable de l’Eau
  6. 4 Les Contrade de la Valle d’Itria
  7. 5 Histoire de pierre
  8. 6 Les murs de pierre sèche
  9. 7 Les Trulli
  10. 8 Ashram Bhole Baba
  11. 9 Les masserie
  12. 10 L'olivier
  13. 11 Vignobles et Palmenti
  14. 12 Les bergeries en pierre
  1. Audio-Tour Zusammenfassung

    L’aqueduc des Pouilles en vélo: la piste cyclable de l’eau

    Parcourir ces sentiers, qui sont parmi les plus belles «voies vertes» d'Europe, est comme traverser le cœur de pierre de la Valle d'Itria en profitant du paysage à partir d'une position très privilégiée: celle que mérite le voyageur responsable, à la recherche d’émotions uniques et authentiques.

    À pieds, en faisant du trekking, en vélo ou bien à cheval, avec des formes de mobilité douce, il est en effet possible de se déplacer jusqu'au frondes des chênes et rouvres, sur les pinacles des trulli, au-dessus des écuries, des citernes, des puits, des jardins, des terrasses, sur le réseau des tratturi, bordé par les murs en pierre sèche.

    Doucement. À la découverte des Pouilles, loin des flux touristiques de masse, encore authentique et chargée d'éléments essentiels de la culture rurale.

    Certaines rues qui couvrent les puissants tuyaux d'eau – les historiques «veines» des Pouilles – sont en effet utilisables pour se promener à pieds ou en vélo, grâce à un projet financé par la Région des Pouilles et réalisé par l'entreprise «Acquedotto Pugliese».

    Nous parlons de la première partie équipée de la piste cyclable de l'eau, le plus célèbre couloir de l'eau italien. Il est la variante des Pouilles de la «Ciclovia degli Appennini» , l'itinéraire national numéro 11 du réseau cyclable proposée par l'association Bicitalia, est la deuxième piste cyclable européenne construite sur un acqueduc.

    Environ 11 km de parcours plat et sans difficultés qui ont un but très spécial: transformer la «route de l'eau» dans l'un des plus beaux et fascinants parcours cyclo-touristique d'Europe qui, après l’achèvement du projet, devraient relier dans les Pouilles la ville de Locorotondo à celle de Grottaglie.

    La piste cyclable représente en effet seulement la première partie d'un plus grand système qui compte plus de 250 km, localisé dans le cadre du projet CYRONMED: les itinéraires pour un réseau cyclable de la Méditerranée.

    L'itinéraire cyclable actuellement accessible commence à la Contrada Figazzano, sur «la via dei trulli», dans le cœur de la Valle d'Itria où se trouvent la station de pompage de l'eau et une nouvelle aire de stationnement qui rend aux cyclo-touristes tous les services de base et qui est le siège du GAL, le groupe d'action local.

    À travers un itinéraire linéaire qui alterne montées, descentes et zones plates, qui est joignable depuis et vers les principaux centres urbains de la vallée, il est possible d'arriver jusqu'à l’intersection avec la route nationale qui relie Martina Franca à Ceglie Messapica, dans la province de Brindisi. Cela est possible grâce à la réalisation d'un large sentier en blocaille pressée qui passe sur la pente des cinq pont-canaux.

    Les «pont-canaux» sont des œuvres historiques de génie hydraulique qui permettent de surmonter les dépressions du sol et de garantir une pente adéquate au flux d'eau. Aujourd'hui ils offrent aussi aux touristes une position privilégiée à partir de la quelle ils peuvent admirer un paysage encore authentique et transformé d'une manière durable par les hommes qui y habitent encore aujourd'hui.

    Ou bien arrêtez-vous un moment pour écouter l'ancienne histoire de son principal patrimoine culturel.

    Qui vous la raconte, ce n'est pas celui qui a voyagé en direction des Pouilles en rêvant de vacances en Italie, mais plutôt celui qui a cherché la paix, une maison et un permis de séjour.

    Pédaler sur les rues de l'eau et sur les témoignages des civilisations que l'eau traverse, pour répondre à un besoin fondamental, est pour nous aussi bien un parcours révélateur de l'expédient narratif d'une histoire qui aura comme personnages principaux personnes, contrade, fermes, trulli, murs en pierre sèche, jazzi, cultures, produits, flore et faune typiques du maquis méditerranéen.

    Ainsi que de conseils pour visiter le territoire de manière responsable et pour entrer en contact avec la communauté rurale qui l'a hérité. Pour vivre une expérience immersive. Sur les veines des Pouilles.

    PROJET D'INTÉGRATION SOCIALE ET DE DÉVELOPPEMENT DE LA RÉGION PAR LE SYSTÈME DE PROTECTION DES DEMANDEURS D'ASILE ET DES RÉFUGIÉS DE MARTINA FRANCA.

    Librement inspiré du recit de V. Stagnani, dans "Puglia hors route", Bari, 2009.

Bewertungen

3 Bewertungen

Diese Tour bewerten
A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.
  • crispiano

    5 out of 5 rating 06-29-2016

    bellissimo

  • Michele

    5 out of 5 rating 05-03-2016

    Ragazzi cosa aspettate, è semplicemente fantastico!!!!! 😎 Questa è la Puglia emozionante

  • Viaggiatore

    5 out of 5 rating 03-18-2016

    great work! wonderfull trail!! compliments to the operators of this SPRAR project