Musée

MuséeCamogli - Les feux de joie du San Fortunato

Infos Musée

À propos du musée

Cher visiteur, ce que vous allez faire est un voyage dans le temps qui vous mènera à vivre une  expérience unique, un voyage entre mythe et histoire...

Chaque année, le deuxième samedi de mai, à l'occasion des célébrations en l'honneur de San
Fortunato, Camogli s’illumine en fête.
Des milliers de touristes remplissent les rues étroites de la ville et viennent admirer les feux de joie, les constructions spectaculaires construites sur la plage, la procession, qui se termine en  escaladant les marches de la basilique Santa Maria Assunta en portant la caisse du Saint Patron et
les feux d’artifice.

Mais ce n’est là que l’épilogue des célébrations, qui débutent en réalité plusieurs semaines avant et qui représentent pour les camoglini l’événement le plus important de l’année.
Une récurrence qui a ses racines dans l'Antiquité, entre légende et tradition ...

On raconte qu'au début du XVIIIe siècle, Camogli vivait principalement de la pêche et que ses  habitants, pour avoir passé de longues périodes en mer, invoquèrent la protection de la Madonna del Boschetto, patronne de la ville, pour les protéger. Ainsi est née la nécessité de consacrer un saint aux pêcheurs et marins et c’est ainsi que le curé de l’époque, le père Pellegrino De Negri, demanda au pape Clément XI (1700 - 1721) d’en identifier un. Le pontife a désigné un légionnaire
romain sans nom, converti au christianisme et tué au cirque par ses propres soldats.

En 1710, Les Camoglini se rendent à Civitavecchia à bord d’une galère, afin de récupérer les restes du martyr que leur avait confié le pontife. Mais à leur retour ils se trouvèrent face à une  terrible tempête et ils se mirent à prier le saint anonyme qu’ils avaient à bord.
Leurs demandes ont été exaucées, la tempête s'est calmée et les Camoglini ont put renter au port en toute sécurité. L'urne avec les reliques du saint a été placée dans la basilique de Santa Maria
Assunta.

À partir de ce moment, il fut décidé que le deuxième dimanche de mai serait consacré au saint,  appelé Fortunato, il fut décidé de le célébrer avec une procession solennelle au cours de laquelle
est invoqué le saint, en lui demandant de trouver du beau temps et une pêche abondante.

Même aujourd'hui, la veille de la "Fête du Poisson", la fête a lieu nuit et soir: une procession
porte l'effigie du saint à travers la ville, suivie par le groupe et les fidèles, une série de feux
d'artifice est tirée vers minuit. et à la fin du feu d'artifice, deux immenses feux de joie
construits sur la plage sont incendiés. Les feux de joie sont préparés par les quartiers "Porto" et
"Pinetto", qui se défient à réalisé le plus beau et celui qui dure le plus.

La tradition a survécu grâce au bon l’esprit des jeunes de Camogli, si attachés à leur charmant petit village qu’elle a été transmise et partagée pour redécouvrir les détails délicats d’une histoire perdue au fil des siècles et qui revient à la lumière avec cette exposition qui recueille textes, photos et vidéo, créant une archive unique, afin que chacun puisse apprendre à connaître Camogli d'aujourd'hui à partir de son passé.

Et où sinon mieux qu’au "Castel Dragun" monument et lieux symbole de la ville...

Programmer votre visite

Commentaires

A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.
  • lucia giudici

    5 out of 5 rating 06-29-2016

    molto bella da vedere

Créez vos propres visites audio!

L'utilisation du système et de l'appli de guide mobile est totalement gratuite

Commencer

App preview on iOS, Android and Windows Phone