Tur audio

Tur audioVisite de Villécloye

2 Opriri tur

  1. Sumar tur audio
  2. Sumar tur audio

    Sur les hauteurs du village de Villécloye, une pelouse calcaire est reconnue comme « espace naturel sensible » et classée Natura 2000.

    Le Conservatoire des Sites Lorrains contribue, avec la commune et l’ONF, à la gestion de ce site. En effet, ce milieu naturellement forestier, nécessite un entretien spécifique pour rester « ouvert » : pâturage (par la réintroduction d’un troupeau de brebis), débroussaillage, abattage…afin de conserver sa faune et sa flore si particulière. Cette « zone refuge » abrite des végétaux et des animaux à caractère méridional. Ses conditions climatiques et son sol à tendance méditerranéenne font de ce coteau de la vallée de la Chiers un site d’exception.. On y trouve ainsi du thym, du buis, de fabuleuses orchidées, des mantes religieuses, des reptiles, des papillons et des oiseaux : tous protégés. Un verger conservatoire offre également des variétés de fruits du Nord Meusien. Au sommet de la côte, un point de vue imprenable sur la citadelle de Montmédy et le village de Villécloye vous attend !

    À 1,5 km du village, en suivant la direction de Velosnes, se trouve la « cathédrale de verdure » dédiée à Sainte-Ernelle : en effet, l’alignement des arbres rappelle un édifice religieux avec sa nef, son chœur et ses collatéraux. Les stations du rosaire ornent cet endroit où s’élève, sur les hauteurs, un splendide calvaire en pierre. Deux colonnes brisées ont été placées sur ce lieu afin de rappeler le martyre de Sainte-Ernelle. Cette dernière serait à l’origine du point d’eau présent sur ce site sous la forme d’une fontaine. L’eau aurait même des vertus miraculeuses. En ce lieu, un point de vue sur la vallée de la Chiers est incontournable. Ce site se trouve sur l’ancien village de « Cloye », le nom du village actuel n’était que « Villé ».

    Il est très agréable de flâner dans le village de Villécloye à la recherche de détails architecturaux sur les façades des maisons :

    - Au n°9, place du Horlay, au-dessus de la porte, une niche conserve une statue polychrome de Sainte-Glossinde du XVème siècle.
    - Au n°5, place du Horlay, la porte d’origine (1745), en planches de chêne cloutées, masque à l’intérieur un épar, une sorte de traverse qui sert à maintenir la porte fermée.
    - Au n°6, rue du chaufour, une superbe porte piétonne Renaissance orne la façade avec ses deux pilastres cannelés.

  3. 1 83- Histoire du village
  4. 2 84- Verger conservatoire
  5. 3 85- Entrée du Mont
  6. 4 86- Vue Villécloye - Vallée de l'Othain
  7. 5 87- Ste Ernelle
  8. 6 88- Chapelle
  1. Sumar tur audio

    Sur les hauteurs du village de Villécloye, une pelouse calcaire est reconnue comme « espace naturel sensible » et classée Natura 2000.

    Le Conservatoire des Sites Lorrains contribue, avec la commune et l’ONF, à la gestion de ce site. En effet, ce milieu naturellement forestier, nécessite un entretien spécifique pour rester « ouvert » : pâturage (par la réintroduction d’un troupeau de brebis), débroussaillage, abattage…afin de conserver sa faune et sa flore si particulière. Cette « zone refuge » abrite des végétaux et des animaux à caractère méridional. Ses conditions climatiques et son sol à tendance méditerranéenne font de ce coteau de la vallée de la Chiers un site d’exception.. On y trouve ainsi du thym, du buis, de fabuleuses orchidées, des mantes religieuses, des reptiles, des papillons et des oiseaux : tous protégés. Un verger conservatoire offre également des variétés de fruits du Nord Meusien. Au sommet de la côte, un point de vue imprenable sur la citadelle de Montmédy et le village de Villécloye vous attend !

    À 1,5 km du village, en suivant la direction de Velosnes, se trouve la « cathédrale de verdure » dédiée à Sainte-Ernelle : en effet, l’alignement des arbres rappelle un édifice religieux avec sa nef, son chœur et ses collatéraux. Les stations du rosaire ornent cet endroit où s’élève, sur les hauteurs, un splendide calvaire en pierre. Deux colonnes brisées ont été placées sur ce lieu afin de rappeler le martyre de Sainte-Ernelle. Cette dernière serait à l’origine du point d’eau présent sur ce site sous la forme d’une fontaine. L’eau aurait même des vertus miraculeuses. En ce lieu, un point de vue sur la vallée de la Chiers est incontournable. Ce site se trouve sur l’ancien village de « Cloye », le nom du village actuel n’était que « Villé ».

    Il est très agréable de flâner dans le village de Villécloye à la recherche de détails architecturaux sur les façades des maisons :

    - Au n°9, place du Horlay, au-dessus de la porte, une niche conserve une statue polychrome de Sainte-Glossinde du XVème siècle.
    - Au n°5, place du Horlay, la porte d’origine (1745), en planches de chêne cloutées, masque à l’intérieur un épar, une sorte de traverse qui sert à maintenir la porte fermée.
    - Au n°6, rue du chaufour, une superbe porte piétonne Renaissance orne la façade avec ses deux pilastres cannelés.

Recenzii

Nicio o recenzie încă

Scrieți prima recenzie
A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.